Toutes les informations techniques sur l'isolation

Isoler votre maison

En France, la majorité des maisons a été construite entre 1930 et 2000, suivant la même méthode : structure en parpaing ou brique avec une isolation intérieure a minima pour les murs et la toiture.
Or de nombreux pays aux climats plus vigoureux (plus froid ou plus chaud) ont depuis longtemps adopté d’autres principes aboutissant à des maisons moins gourmandes en énergie et beaucoup plus confortables l’été comme l’hiver. IsolaVie s’en est inspiré pour votre bien-être et celui de la planète.

Pourquoi isoler votre maison ?

Avec quoi isoler votre maison ?

  • Selon l’agence de l’environnement (ADEME), les plus grosses déperditions de chaleur dans la maison se font par la toiture. Il est donc primordial d’appliquer une isolation avec des coefficients thermiques élevés avant même de travailler sur les autres parties de la maison.
    A titre d’exemples : l’isolation de combles aménagés avec au moins 260 mm de fibre de bois permettra une isolation optimum contre le froid et le chaud ; l’isolation de combles perdus avec au moins 300 mm de ouate de cellulose apportera une excellent isolation froid / chaud et permettra de stopper les phénomènes de condensation.
  • schéma isolation intérieureCe schéma en coupe représente un mur « traditionnel » français : le parpaing et la dalle de béton étant des matériaux très conducteurs, la maison est entourée d’une enveloppe froide l’hiver avec beaucoup de ponts thermiques.
    Un mur extérieur confronté aux aléas climatiques peut aussi être une source d’humidité ce qui aggrave les déperditions de chaleur.

     

     

    Ce schéma en coupe représente un mur isolé par l’extérieur. L’isolation par l’extérieur reproduit le même principe que pour l’homme qui s’habille chaudement l’hiver : elle protège les murs contre le froid et permet de garder la chaleur produite par le système de chauffage intérieur.
    Cette isolation accompagnée d’un enduit ou d’un bardage permet en outre d’étanchéifier la maison, tout en la rajeunissant.

     

Nos projets de A à Z

  • Isolation de combles perdus par soufflage de ouate de cellulose 30 cm d’épaisseur (surface : 100 m²) – Lieu BELZ – Coefficient thermique obtenu = 6. Economie escomptée = au moins 25%.
     

    Isolation Ouate-de-cellulose-330-mm

    Etape 1 – Nettoyage – mise à la décharge de l’isolant précédent.

    isolation combles perdus avec ouate de cellulose 1

    Etape 2 – Soufflage de la ouate de cellulose (35 kg/m²).

    isolation combles perdus avec ouate de cellulose 2

  • Projet d’isolation d’une maison dans le 44 : solution polystyrène en 140 mm (R=3.6) avec une finition en crépi.
     

    Caractéristique de la maison à l’origine : maison en parpaing avec un crépi extérieur en bon état et une isolation intérieure contre cloison et vide d’air.

    isolation maison polystyrene 1

    Système mis en œuvre : polystyrène KNAUF de 140 mm, sous enduit Mono colle de la Seigneurie et crépi final le Crépitex de La Seigneurie.
     
    Étape 1 – Echafaudage, sécurisation, nettoyage et préparation du support.
     

    isolation maison polystyrène 2

    Étape 2 – Collage et fixation de l’isolant. A la fin de cette étape, la structure en polystyrène est parfaitement plane (ponçage), complètement étanche à l’eau et l’air (pas de pont thermique) et prête pour la phase d’enduit.
     

    isolation maison polystyrène 3

     
    Étape 3 – Après rebouchage des chevilles, mise en place des 2 premières couches de sous enduit en y marouflant une trame, toile de verre qui assurera une parfaite homogénéité et solidité de l’isolant.
     

    isolation maison polystyrène 4

     
    Étape 4 – Ponçage et ratissage (3ème  couche d’enduit) pour préparer la surface à recevoir la dernière couche de crépi avec la couleur sélectionnée par le client.
     

    isolation maison polystyrène 5

     
    Étape 5 – Application du crépi final assurant à la maison une parfaite étanchéité.
     

    isolation maison polystyrène 6

     
    Étape 6 – Fixation des gouttières, points électriques, nettoyage et enlèvement des échafaudages.
  • Projet d’isolation d’une maison dans le 44 : Solution fibre de bois en 120 mm (R=3.0) avec une finition en crépi.
     
    Caractéristiques de la maison à l’origine : maison en pierre avec un crépi extérieur en bon état et une isolation intérieure contre cloison et vide d’air.
    Système mis en œuvre : double couche de fibre de bois, Pavaflex et Diffutherm avec sous enduit Sto Level Uni et crépi StoLit K de STO.
     
    Étape 0 – Nettoyage et démoussage.

    Facade 1 isolation fibre de bois

    Étape 1 – Pose rail de départ, cornière d’angle et structure bois pour l’isolant.

    Facade 2 isolation fibre de bois

    Étape 2 – Pose isolant en deux passes : isolant fibre de bois flexible + isolant plaque de bois et parapluie en croisé.

    Facade 4 isolation fibre de bois

    Étape 3 – Chevillage et « chasse » au pont thermique.

    Facade 5 isolation fibre de bois

    Étape 4 – Embrasures des fenêtres en polystyrène arrondi. Appui de fenêtres en polystyrène et résine à peindre.

    Facade 3 isolation fibre de bois

    Étape 5 – 3 couches d’enduit (enduit colle, marouflage de la toile, enduit de finition) en 2 passes ; crépi taloché couleur crème.

    Facade 6 isolation fibre de bois

     

  • Projet d’isolation d’une maison dans le 44 : solution Laine de roche en 140 mm (R=3.6) avec une finition en crépi.
     
    Caractéristiques de la maison à l’origine : maison en parpaing avec peinture extérieure à refaire et une isolation intérieure contre cloison et vide d’air.
     

    isolation maison avec laine de roche 1

    Étape 1 – Echafaudage, sécurisation, nettoyage et mise en place des plaques de laine de roche, collées et chevillées.
     

    isolation maison avec laine de roche 2

    Étape 2 – Mise en place de la cale pour soutenir les volets battants (pièces en PVC et titane).
     

    isolation maison avec laine de roche 3

    Étape 3 – Mise en place de la trame (fibre de verre), marouflée dans deux couches de sous enduit colle apportant de la rigidité à la structure isolante.
     

    isolation maison avec laine de roche 4

    Étape 4 – Application de la 3ème couche de sous enduit (ratissage) et ponçage de l’ensemble avant application du crépi final.
     

    isolation maison avec laine de roche 5

    Étape 5 – Application du primaire d’accrochage.
     

    isolation maison avec laine de roche 6

    Étape 6 : Crépi final taloché et lissé. Finitions : repositionnement des points électriques, gouttières, gonds et volets.
     

    isolation maison avec laine de roche 7